FRANC C.F.A.

FRANC C.F.A.
FRANC C.F.A.

FRANC C.F.A.

Unité monétaire de la Communauté financière africaine (C.F.A.), créée à la fin de 1945 pour les anciennes colonies françaises d’Afrique ainsi que pour Madagascar, la Réunion, les Comores, et Saint-Pierre-et-Miquelon. Sa valeur, fixée à l’origine à 1,70 FF (franc français) de l’époque, a été portée à 2 FF en 1948. Cette parité de 50 pour 1 avec le franc français est restée immuable jusqu’au 11 janvier 1994 pour les pays africains de l’U.E.M.O.A. (Union économique et monétaire ouest-africaine: Bénin, Burkina Faso, Côte-d’Ivoire, Mali, Niger, Sénégal, Togo) et de l’U.D.E.A.C. (Union douanière et économique des États de l’Afrique centrale: Cameroun, Congo, Gabon, Guinée équatoriale, République centrafricaine, Tchad). À cette date est intervenue une dévaluation de 50 p. 100 qui a fixé la valeur de 100 francs C.F.A. à 1 FF; parallèlement, le franc comorien était dévalué de 33,33 p. 100. Ces treize pays d’Afrique et les Comores constituent l’actuelle zone franc qui, depuis les disparitions de la zone sterling et de la zone rand, demeure la seule zone monétaire dans le monde. La convertibilité du franc C.F.A. reste garantie par la France, les opérations de conversion étant accomplies par le Trésor public français. Le sigle C.F.A. correspond à la Communauté financière en Afrique pour les États de l’U.E.M.O.A., que lie entre eux un traité d’union monétaire signé en 1962, et à la Coopération financière en Afrique pour ceux de l’U.D.E.A.C.; les uns et les autres entretiennent avec la France un accord de coopération. Les deux groupes ont respectivement pour organe d’émission la B.C.E.A.O. (Banque centrale des États d’Afrique de l’Ouest) et la B.E.A.C. (Banque centrale des États d’Afrique centrale), auxquelles s’ajoute la B.C.C. pour les Comores.

Conçu à l’origine comme l’instrument et le symbole d’une solidarité économique et financière entre la France, et ce que la Constitution de 1946 a appelé l’Union française et celle de 1958 la Communauté, le franc C.F.A. a vu son rôle se réduire à une notion plus formellement monétaire à mesure que les États de la Communauté parachevaient leur indépendance et que la France resserrait ses liens avec le Marché commun européen. Les accords de coopération conclus entre 1960 et 1963 entre la France et ses anciennes colonies africaines, devenues des États de la zone franc, ont été modifiés en conséquence des regroupements intervenus entre ces derniers.

Dès avant la fin de 1972, les États africains revendiquaient d’une façon générale une plus grande liberté monétaire à l’égard de la France, et le Togo réclamait une réévaluation du franc C.F.A., la République malgache quittait la zone franc pour instituer le franc malgache. En juin 1973, la Mauritanie remplaçait le franc C.F.A. par l’ouguiya, à raison de 1 ouguiya pour 5 francs C.F.A. Les accords conclus à la fin de 1973 entre la France et les États de l’Union monétaire ouest-africaine ont, sur certains points, limité les responsabilités de la France dans l’administration de ce groupement et accru la possibilité, pour les États intéressés, de rechercher hors de la zone franc les financements nécessaires à leur développement.

Le dispositif a fonctionné de façon satisfaisante au cours de la période 1975-1980, puis la tendance s’est inversée: sujets à une perte de compétitivité internationale que ne pouvait compenser, comme chez certains concurrents (Nigeria, Ghana), le recours à la dévaluation, les pays africains de la zone éprouvaient les plus grandes difficultés à exporter leurs productions (denrées, matières premières) sur les marchés, frappés par la baisse des cours. Parallèlement, le F.M.I. considérait que la dévaluation devait faire partie intégrante de l’ajustement structurel et soumettait à la réalisation de celle-ci l’octroi de ses concours.

Franc C.F.A. unité monétaire principale de plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest membres de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (U.E.M.O.A.) [Bénin, Burkina, Côte d'Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo], et de l'Afrique centrale membres de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (C.E.M.A.C.) [Cameroun, République centrafricaine, Congo, Gabon, Guinée équatoriale, Tchad] ; dans la zone U.E.M.O.A., le sigle C.F.A. est développé en franc de la Communauté financière africaine ; dans la zone C.E.M.A.C., il a pour développement Coopération financière en Afrique centrale. (Créé par le décret du 25 décembre 1945 sous le nom de « franc des colonies françaises d'Afrique », le franc C.F.A. était relié au franc français par un taux de change fixe, demeuré inchangé de 1945, année de la création de la zone franc, à janvier 1994, date de la dévaluation de 50 % du F.C.F.A. Le franc C.F.A. passa alors de 0,02 à 0,01 franc. Depuis le 1er janvier 1999, le franc C.F.A. est défini par rapport à l'euro ; sa parité est fixée à : 1 000 F.C.F.A. = 1,524 euros ou 1 euro = 655,957 F.C.F.A.)

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • franc — franc …   Dictionnaire des rimes

  • franc — 1. (fran) s. m. Nom d un peuple germain qui habitait les bords du Rhin, qui envahit les Gaules et y fonda une monarchie. •   Les Francs commençaient alors à se faire craindre ; c était une ligue de peuples germains qui habitaient le long du Rhin… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • franc- — ⇒FRANC , élém. de compos. Premier élém. de composés subst.; issu de l adj., il forme des composés subst. masculins. A. [Le 1er élém. signifie qu il y a absence de liens de dépendance] 1. [Le 2e élém. est un subst. désignant la pers. dépourvue de… …   Encyclopédie Universelle

  • franc — Franc, m. Celuy qui ne doibt point de tribut, Immunis, Liber. Ce mot Franc importe toute exemption et acquict de toute charge, debte, servitude. Selon laquelle signification on dit en matiere de baulx, eschanges, et venditions d heritages, franc… …   Thresor de la langue françoyse

  • Franc — 〈[ frã:] m.; , s [ frã:] od. (bei Zahlenangaben) ; Abk.: fr; Pl.: frs〉 frühere Währungseinheit in Frankreich, Belgien, Luxemburg, 100 Centimes ● französischer Franc 〈Abk.: F; Pl.: FF〉; belgischer Franc 〈Abk.: bfr; Pl.: bfrs〉; Luxemburger …   Universal-Lexikon

  • FRANC-LR — Cette page a été supprimée. Le journal des suppressions et des déplacements est affiché ci dessous pour référence. 4 octobre 2009 à 11:55 Gede (discuter | contributions) a supprimé « FRANC LR » ‎ (Violation de copyright) Wikipédia ne possède pas… …   Wikipédia en Français

  • Franc-Or — 100 francs or (pièce suisse de 1925) Le franc or désigne le franc Germinal qui a servi en France puis dans plusieurs pays européens dans le cadre de l Union monétaire latine et enfin comme monnaie de compte de la BRI. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Franc Or — 100 francs or (pièce suisse de 1925) Le franc or désigne le franc Germinal qui a servi en France puis dans plusieurs pays européens dans le cadre de l Union monétaire latine et enfin comme monnaie de compte de la BRI. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Franc or — 100 francs or (pièce suisse de 1925) Le franc or désigne le franc Germinal qui a servi en France puis dans plusieurs pays européens dans le cadre de l Union monétaire latine et enfin comme monnaie de compte de la BRI. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • FranCœur — Genre Dramatique Production Robert Charbonneau Pays d’origine  Canada Chaîne d’origine Radio Canada, TFO Nom …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»